13 mars 2018 : Dr. Amani Ballour, médecin à la Ghouta : « Dans le seul hôpital où je travaille, nous recevons près de 100 blessés chaque jour, nous ne pouvons plus faire face » - UOSSM FRANCE

13 mars 2018 : Dr. Amani Ballour, médecin à la Ghouta : « Dans le seul hôpital où je travaille, nous recevons près de 100 blessés chaque jour, nous ne pouvons plus faire face »

Banniere_NB_Dr_Amani.jpg

Paris, le 13/03/2018 - L 'adoption de la résolution 2401 est loin d’avoir fait cesser la violence à la Ghouta puisqu’au moins 500 personnes ont été tuées et des milliers d’autres blessées depuis son adoption le 24 février 2018. En parallèle, au moins 26 structures médicales ont été ciblées et mises hors service, laissant toute une population déjà vulnérable, sans accès à des soins de santé. 

Lire le communiqué : http://conta.cc/2tJOfpv