L'UOSSM dans les Médias - UOSSM FRANCE

20 avril 2017 - Pourquoi docteur ? : "Syrie : des médecins au cœur de l’enfer"

Le 4 avril, la petite ville de Khan Sheikhoun, au nord ouest de la Syrie, est victime d’une attaque chimique d’une rare violence. 87 morts dont 30 enfants, l’agent neurotoxique utilisé ce jour-là a fait monter d’un cran l’horreur d’une guerre qui mutile le pays depuis sept ans. Lire plus

27 avril 2017 - RFI : Syrie: raids meurtriers sur des hôpitaux de la province rebelle d'Idleb

ENTRETIEN - Le Dr Ziad Alissa qui s'est rendu dans la région d'Idleb dénonce à son retour des attaques délibérées sur les hôpitaux sur RFI. "Ce que l’on constate maintenant jour après jour, c’est que ces civils et ces hôpitaux sont visés directement. Quand un hôpital est bombardé à plusieurs reprises, c’est qu’il y a une volonté de le détruire." Lire plus

9 avril 2017 - CNEWS : Syrie : "la pire crise humanitaire de notre époque", selon le Dr Anas Chaker

Dimanche 9 avril, dans La Matinale Week-end, Thomas Lequertier recevait Anas Chaker, médecin anesthésiste, porte-parole de l'UOSSM-France, Union des Organisations de Secours et Soins Médicaux, engagée dans l'humanitaire médical en Syrie et Gérard Pascal, chirurgien et membre du conseil d'administration de Médecins du monde. Lire plus

7 avril 2017 - France 24 : "Possible attaque chimique en Syrie : le virage diplomatique des États-Unis ?"

https://www.youtube.com/watch?v=RLP8QptBSkk Témoignage du Dr Anas Chaker suite à l'attaque à l'arme chimique qui a fait, selon le dernier bilan, au moins 86 morts dont 30 enfants mardi à Khan Sheikhoun, dans le nord-ouest de la Syrie. Lire plus

6 avril 2017 - RTBF : Syrie: "L'indignation politique et citoyenne ne sert à rien", constate un médecin

ENTRETIEN -  Raphaël Pitti, médecin urgentiste spécialisé en médecine de guerre, qui s'est rendu plusieurs fois déjà en Syrie, l’un des responsables en France de l’Union des organisations de secours et soins médicaux, répondait ce matin aux questions de La Première. Lire plus

5 avril 2017 - Magazine de la Santé : "Les civils victimes d'une attaque chimique"

Le Dr Anas Chaker était l'invité du Magazine de la Santé pour dénoncer les attaques chimiques de Khan Sheikoune, le 4 avril : "Les attaques chimiques d'hier matin sont sans précédent. Il y a une négation du droit international, des conventions de Genève. (...) Les médecins en Syrie sont submergés. Ils ne veulent qu'une chose, que l'on épargne les civils, les hôpitaux et les médecins tandis que sur le terrain on ne voit que le contraire." Lire plus

5 avril 2017 - Europe 1 : Syrie : "C'est une attaque chimique, il n'y a aucun doute"

Raphaël Pitti, médecin urgentiste spécialisé en médecine de guerre, invité mercredi sur Europe 1, est revenu sur les circonstance de l'attaque menée à Khan Sheikoun le 4 avril. Lire plus

5 avril 2017 - Le Monde - En Syrie comme au Yémen, la santé publique utilisée comme arme de guerre

ENTRETIEN - « Le ciblage des soignants s’explique par le fait qu’ils sont des témoins neutres et plus crédibles que des manifestants ou des opposants au régime. Lire plus

5 avril 2017 - Pourquoi docteur : Attaque chimique en Syrie : "Les enfants sont les premières victimes"

ENTRETIEN - Le Dr Raphaël Pitti, médecin urgentiste spécialisé en médecine de guerre, raconte l'attaque du 4 avril.  "Notre éthique médicale en tant que médecin est reniée en Syrie. On tue le personnel soignant parce qu'il soigne des blessés. Je considère que s'attaquer à nous en tant que soignant est un véritable crime contre l'humanité" Lire plus

5 avril 2017 - 20 minutes : Attaque chimique en Syrie: «Aucun doute, c’est du gaz sarin, 500 fois plus létal que le cyanure»

ENTRETIEN - Si pour l’heure, la nature exacte de l’arme chimique utilisée n’a pas encore été formellement confirmée, « il n’y a aucun doute, c’est du gaz sarin : tous les symptômes constatés sont typiques de ce gaz », explique à 20 Minutes le Dr Raphaël Pitti, médecin de guerre et chargé de formation médicale au sein de l’UOSSM-France. Lire plus