Dans le camp d'Atme, l'inquiétude monte face au COVID-19

Nous avons repris contact avec Oussama Alhussein, coordinateur médical UOSSM et le Dr Muhannad Alkhalil, médecin de l’UOSSM, que vous aviez découvert dans l'>>interview de Konbini<<, afin de faire le point sur la situation dans le camp d'Atme, face à l'inquiétude grandissante d'une épidémie de COVID-19. Voici ce qu'ils nous ont dit :  Lire plus

Lutte contre le coronavirus : sur le terrain, les minutes comptent

Le Directorat de Santé d’Idleb a organisé une réunion d’urgence avec tous les acteurs de santé de la région d'Idleb, dont l'UOSSM (directeurs d'hôpitaux, de laboratoires, de centres épidémiologiques, services de santé primaire et secondaire). Les points suivant ont été abordés : les capacités actuelles en terme de prévention ; les besoins du secteur de la santé ; la mise en place d’un plan d’action d’urgence. La riposte s'organise.  Lire plus

Très grand risque de propagation du Covid-19 en Syrie selon l'OMS

Le coronavirus en Syrie, peut-on imaginer pire scénario catastrophe ? C'est pourtant ce qu'il risque d'arriver. Afin de limiter les dégâts d'une prochaine épidémie, l'UOSSM se mobilise. En collaboration avec l'OMS, nos équipes ont élaboré un plan d'action sur le terrain. Centres et acteurs de la santé se préparent de nouveau au pire.  Lire plus

15 mars 2011 à Alep : mon histoire dans la ville la plus dangereuse au monde

Il s'appelle Dr Houssam Alnahhas, et a étudié la médecine à Alep. Puis a travaillé comme formateur au sein de l'UOSSM, afin d'apporter une réponse coordonnée aux attaques chimiques en Syrie. Aujourd'hui, il vit à Baltimore aux Etats-Unis, et en cette date funeste, il vous partage son histoire. Il y a 9 ans que tout a commencé. Il y a 9 ans, alors qu'il était étudiant, il a été menacé pour avoir exercé mon serment d’Hippocrate.  Lire plus

Iman, victime du froid et de la guerre

En Syrie, des familles meurent de froid sous les tentes, les hôpitaux sont détruits par les bombardements, les soignants sonnent l’alerte. Les personnes déplacées, dont la moitié sont des enfants, se réfugient dans des tentes boueuses près de la frontière turque et font face à des températures glaciales. Il y a un véritable manque d’équipements médicaux, de médicaments et de structures de santé pour apporter des soins adéquats à ces déplacés. Lire plus

« L'humanité meurt en Syrie. » Osama Al-Hussein, coordinateur des programmes médicaux et humanitaires de l’UOSSM

"Nous sommes au 21ème siècle, et l'humanité meurt en Syrie. Personne ne peut réellement décrire ce qui se joue ici, c'est juste catastrophique. Les gens sont désemparés, ils se sentent perdus où qu'ils aillent. C'est la misère qui s'abat sur ces camps." Oussama Alhussein, coordinateur médical UOSSM dans le camp d'Atme interviewé par Konbini news. Lire plus

Idleb, ou le chaos humanitaire : le plaidoyer de l'UOSSM pour Idleb

Plus de 900 000 personnes ont été forcées de fuir en masse leurs habitations depuis le début de l'année, errant sur des centaines de kilomètres à travers la Syrie. C’est le plus large mouvement de populations au 21ème siècle. Près de 80% des déplacés sont des femmes et des enfants. Depuis des mois, les images se répètent et se ressemblent inlassablement : une route bondée de voitures et de camions, transportant des dizaines de milliers de familles n’ayant nulle part où aller.  Lire plus