Les premiers pas d'Omar et Mohamed aux côtés de l'UOSSM

Omar a 1 an. Mohamed en a 6. Tous deux souffrent d'atrophie cérébrale depuis leur naissance, et tous deux ont souffert du manque de soins en Syrie.  À neuf mois, Omar n'arrivait ni à s'asseoir, ni à se tenir en équilibre... Ce qui n'est pas normal à cet âge-là. Sa maman l'a amené à l'hôpital. C'est là que son atrophie a été détectée. L'enfant et sa mère ont été redirigés vers le centre de physiothérapie de l'hôpital Bab Al-Hawa, ouvert par l'UOSSM dans le nord de la Syrie. Son jeune âge a été un défi pour nos équipes.  Lire plus

Un travailleur humanitaire, d’un centre contre la COVID-19 de l’UOSSM, victime d’une bombe à sous-munition

Tandis que les bombardements et les attaques sur les civils avaient diminué en intensité ces derniers mois et que l’UOSSM était mobilisée sur le nouveau front de la COVID-19, un dramatique accident vient frapper nos équipes en Syrie.  Ce lundi 16 novembre, un travailleur humanitaire de l’UOSSM, Zakaria Abdel-Gawad, opérateur de saisie des données des patients dans notre centre de traitement de la COVID-19 à Kafr Karmin, à l’ouest d’Alep, a été victime de l’explosion d’une bombe à sous-munitions.  Lire plus

Le zoom d'octobre : la santé mentale en Syrie, comment l'UOSSM fait face au tabou et aux besoins criants dans le domaine

En Syrie, la dépression et les syndromes de stress post-traumatique sont devenus le lot quotidien. Il existe une crise sanitaire lié à un sujet dont nous n’entendons pas parler, mais qui est pourtant bien présent : la santé mentale. Exténués par bientôt dix années de conflit, éreintés par une crise économique, de nombreux Syriens, comme Dounia, souffrent de dépression et de troubles mentaux. Malheureusement, le pays ne dispose ni des médecins, ni des moyens financiers nécessaires pour limiter les ravages. Lire plus

Journal de bord : mission humanitaire au Liban

Du 20 au 23 octobre, le Pr Raphaël Pitti et les équipes de l'UOSSM, se sont rendues à Beyrouth et dans la plaine de Bekaa, où se trouvent les réfugiés syriens, pour une opération humanitaire et médicale auprès des sinistrés et des populations. Nos équipes ont eu pour mission de distribuer l’aide médicale auprès des bénéficiaires et de se rendre compte des besoins les plus urgents suite à l'explosion du 4 août, et à la crise économique qui s'aggrave depuis plus d'un an au Liban. Lire plus

Comment guérir les blessures invisibles de Malak, Yazan et Houra ?

Dans nos centres médicaux de la région d'Idleb, nous sommes très fiers, chaque semaine, de contribuer à l'épanouissement et à la guérison de jeunes enfants, que la guerre a touchés de plein fouet. C'est le cas de Malak [photo de gauche], une petite fille très introvertie, qui préférait se tenir à l'écart des autres enfants. Cet isolement social plaçait la petite fille en situation de souffrance et de danger. Après plusieurs sessions, la petite fille nous a surpris par sa belle énergie ! Ses interactions avec les autres enfants se sont multipliées, allant de pair avec sa joie de vivre.  Lire plus

Suivez l'opération humanitaire du Pr Raphaël Pitti à Beyrouth et Bekaa

Du 19 au 23 octobre, le Pr Raphaël Pitti et les équipes de l'UOSSM, se rendront à Beyrouth et dans la plaine de Bekaa, où se trouve les réfugiés syriens, pour une opération humanitaire et médicale auprès des sinistrés et des populations. Les équipes auront pour mission de distribuer l’aide médicale auprès des bénéficiaires et de se rendre compte des besoins les plus urgents suite à l'explosion. Lire plus

En route pour l'école : des vélos pour pouvoir aller en cours !

En cette rentrée des classes, nous souhaitons nous mobiliser pour une cause importante à nos yeux : l'accès à l'éducation pour tous, partout. L'UOSSM, grâce à l'UOSSM Suisse, a déjà également entrepris un important projet éducatif en faveur des personnes déplacées dans le nord-ouest de la Syrie. Il comprend une école, un jardin d'enfants et un centre d'éducation complémentaire (pour la formation des enseignants et autres formations pour les étudiants).La création de ces écoles a permis à ces enfants, piégés dans ce terrible conflit, l'accès au droit humain fondamental à l'éducation et l'espoir d'un avenir meilleur. Lire plus