18 établissements médicaux attaqués en Syrie depuis le 26 décembre !

Au moins 18 établissements médicaux ont été attaqués depuis le 26 décembre, majoritairement par des raids aériens. Depuis le début de l’année 2018, 5 soignants ont été tués et plus de 20 ont été mutilés et blessés. Ces deux dernières semaines, des armes chimiques (chlore et phosphore blanc) ont été utilisées à la Ghouta Orientale, Idleb et Hama. Cela doit s'arrêter ! Lire plus

Une fin d'année sous les bombes pour Moheddine

Cette année, pour les fêtes de fin d'année, pas de feux d'artifice pour Moheddine, mais le bruit incessant des bombardements sur la Ghouta... Sauvé grâce au formidable travail des soignants de l’UOSSM, Moheddine témoigne.  Lire plus

L’UOSSM en soutien à Karim, enfant syrien de 2 mois qui a perdu un œil et sa mère à la Ghouta

Le 19 octobre 2017, le petit Karim Abdel Rahman, âgé de 40 jours, est victime d’une attaque sur la Ghouta orientale alors qu’il se trouvait avec sa mère sur le marché populaire de Beit Siy. Sa mère est tuée sur le coup et l’enfant subi de graves dommages au crâne, il perd un œil. Karim sort de l’hôpital le 11 novembre 2017, après de nombreuses interventions chirurgicales dans divers hôpitaux de la région. Lire plus

Le désastre humanitaire à la Ghouta en chiffres

La Ghouta orientale, assiégée par le régime syrien depuis 2013, reçoit l’aide humanitaire au compte-goutte. Dans cette zone pourtant de « désescalade », on dénombre des centaines de morts dû aux bombardements, à la malnutrition, au manque d’accès aux soins conséquences du siège sur la région. Lire plus

Rayane, une enfant syrienne miraculée, sauvée in extremis par les soignants de l’UOSSM

Se promener en famille, jouer dans les parcs, loin du fracas de la guerre, quel enfant dans le monde n’en a pas envie ? Pour Rayane et malgré la menace omniprésente en Syrie, l’envie est là. Au milieu des champs de ruines, avec ses frères et sœurs, un après-midi de novembre, elle s’amuse innocemment. Jusqu’à ce que la réalité les rattrape et que des bombardements s’abattent sur leur quartier. La vie de Rayane bascule. Les bombardements tuent sa sœur et touchent gravement son frère. Au milieu des gravas, la vie de Rayane ne tient qu’à un fil.  C'est à ce moment-là, qu'elle rencontre sur sa route le Dr Modhar Abdallah, kinésithérapeute de l'UOSSM. Lire plus

Rama, une enfant sous l’état de siège à la Ghouta

Les enfants sont malheureusement en première ligne du conflit. 500 personnes ont besoin d’être évacuées dans la Ghouta orientale dont 167 enfants : « Pas un seul n’a pu être évacué au cours des deux derniers mois. Pas un seul. Neuf d’entre eux sont décédés. » – Jan Egeland, Conseiller spécial de l’Envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie. Rama, 4 ans, en fait partie. Lire plus

Entendrez-vous l’appel de la Ghouta ? Grande campagne de mobilisation de l'UOSSM

L’histoire macabre d’Alep Est, l’an dernier, se répète aujourd’hui à la Ghouta. Il faut agir maintenant ! Dans l a Ghouta orientale, assiégée par le régime syrien depuis 2013, les enfants sont malheureusement en première ligne du conflit. 500 personnes ont besoin d’être évacuées dont 167 enfants : « Pas un seul n’a pu être évacué au cours des deux derniers mois. Pas un seul. Neuf d’entre eux sont décédés. » - Jan Egeland, Conseiller spécial de l’Envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie. Rama, 4 ans, en fait partie. Lire plus