Ils sont des millions, déplacés internes chassés par les bombardements et la violence des combats , venus d’Alep, de la Ghouta, de Deraa, de Raqqa ils vivent depuis des années dans des camps, dans la précarité et dépendants de l’aide humanitaire. Aidez-nous à leur apporter un accès aux soins complets et digne !  Les maladies et l'hygiène bucco-dentaires sont souvent négligés en zone de guerre alors qu’ils sont aggravés par la malnutrition (alimentation peu diversifiée, riche en sucres et manque d’oligo-éléments comme le fluor). Les caries sont les portes d’entrée des infections bactériennes et de leurs complications (abcès , septicémie, atteintes cardiaques, rénales, articulaires...) 

L'appel du PR Raphaël Pitti, médecin humanitaire 

 

"Je rentre de ma dernière mission humanitaire en Syrie avec le Dr Ziad Alissa, en ce mois de juillet. J’ai retrouvé des gens qui ont énormément de courage, une force de résistance, une force de résilience malgré ce qui peut se passer en Syrie, malgré ces 8 années de guerre, ces 450 000 morts et ces 12 millions de personnes déplacées. Je trouve admirable le peuple syrien qui malgré tout se bat chaque jour pour survivre. Nous sommes aujourd’hui dans une phase où l’on pourrait croire que la guerre est moins prégnante mais les conséquences de la guerre sont bien là. Au premier rang desquelles la prise en charge de la santé des dents !"

Aujourd'hui, en tant que médecin anesthésiste-réanimateur, engagé dans l'humanitaire depuis plus de 20 ans, je lance avec l’UOSSM , une collecte pour financer un projet complet d’accès aux soins dentaires dans les camps de réfugiés en Syrie et en Irak :

  1. Mise en place de 2 cliniques mobiles avec une capacité de traitement de 25 à 30 patients par jour.  
  2.  Formation d’infirmiers pour assurer des séances de prévention à l’hygiène bucco-dentaire et à la diététique dans les camps notamment auprès des enfants. 
  3. Distribution de kits d'hygiène dentaire.  

 

Le détail des coûts du projet :

  • 15 000 euros par an pour 1 clinique mobile, l'objectif étant de déployer deux cliniques mobiles en Syrie et en Irak
  •  2,50 euros par kit d'hygiène dentaire, nous allons distribuer à travers les camps de réfugiés et de déplacés internes 4000 kits pour notre première mission. 
  • 6000 euros la formation de 6 infirmiers à la prévention et l'hygiène bucco-dentaire et la mise en place de kits pédagogiques pour chacun des infirmiers. 

Soit un total de 50 000 euros.

Nous avons besoin de vous pour financer le reste des coûts du projet. J'ai besoin de votre soutien pour sa mise en place sur le terrain avec l'UOSSM. 

 Je vous remercie par avance de votre contribution.

Avec ma plus profonde gratitude.

FAITES UN DON <