11 septembre 2020 : [Alerte] Premier médecin décédé de la COVID-19 dans le nord-ouest de la Syrie

C’est avec une grande tristesse que nous apprenons hier le décès du Dr Adnan Al-Jasem, 1er médecin dans le nord de la Syrie à succomber de la COVID-19. L'équipe de l'UOSSM présente ses plus sincères condoléances à sa famille et au personnel de l'hôpital d'Al-Farabi à Al-Bab (Alep). Après avoir fui les bombardements à Deir Ezzor et être multi-déplacé, il a travaillé plusieurs années en tant que médecin anesthésiste en réanimation pour sauver de nombreux blessés de guerre.  Lire plus

10 juillet 2020 : ALERTE - Un médecin d'Idleb testé positif au COVID-19

C’est avec tristesse que nous avons appris la confirmation du premier cas de COVID-19 dans le nord-ouest de la Syrie. C’est un médecin de 39 ans, soignant de l’hôpital Bab Al-Hawa, fondé par l’UOSSM en 2013. Le médecin, comme de nombreux soignants dans cette zone, avait pour habitude de faire des allers-retours entre la Turquie (Gaziantep), où il vivait, et la Syrie, où il assurait sa fonction de médecin. La source de l’infection est à ce jour inconnue. Nous savons simplement qu’il s’est rendu dans la région d’Alep à Al Bab pour rendre visite à sa femme, médecin elle aussi entre le 30 juin et le 1er juillet.  Lire plus

13 avril 2020 : Sur les fronts quoi qu’il en coûte !

En ce lundi de pâques, en plein pic de la pandémie du Covid-19 en France, le Pr Raphaël Pitti, le Dr Ziad Alissa de l'UOSSM et le Dr Philippe de Botton de Médecins du Monde France lancent un appel commun : Sur les fronts quoi qu’il en coûte ! Appel pour le déploiement de matériel médical pour les soignants à Idleb pour lutter contre le Covid-19. Nous sommes médecins, réanimateurs, humanitaires, et depuis deux semaines, nous sommes mobilisés sur les fronts. En France, d’abord, où nous sommes en première ligne auprès des patients atteints du Covid-19 à l’hôpital, dans les services de réanimation et de soins d’urgence. Lire plus

11 avril 2020 : #SurLesFronts Le programme spécial confinement en ligne de l'UOSSM

En pleine crise sanitaire en France et dans le monde, l'UOSSM, en tant qu'ONG médicale a décidé de se mobiliser en ligne auprès des français confinés avec un programme spécial confinement #SurLesFronts. Nos soignants, en première ligne dans les hôpitaux, dans les services de réanimation spécial COVID-19, se mobilisent pour proposer des sessions de 1ers secours et répondre aux questions du grand public sur le Covid-19 en Live sur Facebook. Lire plus

1er avril 2020 : Notre plan d'action pour lutter contre le Covid-19 en Syrie

Le pic épidémique du COVID-19 devrait se faire sentir d'ici environ 2 semaines en Syrie. Face au risque de propagation du virus et aux besoins médicaux et humanitaires quotidiens, le système médical en Syrie s’organise sur tous les fronts. Sinistré par la guerre et les bombardements, les soignants se retrouvent en grande difficulté face à la menace pandémique. Lire plus

23 mars 2020 : Covid-19 en Syrie, le scénario catastrophe

Dans un contexte de chaos humanitaire dans la province d’Idleb, la propagation du covid-19 serait une véritable crise dans la crise, un scénario catastrophe redouté par les soignants de l’UOSSM. Le système sanitaire et médical est très précaire avec les bombardements intensifs ces derniers mois sur les hôpitaux et structures médicales.  Lire plus

2 mars 2020 : L'UOSSM sera reçue dans les prochains jours par le commissaire européen pour dénoncer l'enfer humanitaire d'Idleb

- Après avoir rencontré le président de la République Emmanuel Macron en janvier dernier, le Pr Raphaël Pitti et le Dr Ziad Alissa de l'UOSSM ont rédigé une lettre de plaidoyer pour Idleb à la commission européenne ce vendredi 28 février. Ils ont reçu une réponse favorable et seront donc conviés dans les prochains jours par Slovène Janez Lenarcic, le commissaire européen aux urgences au sein de la commission européenne pour évoquer le chaos humanitaire à Idleb.  - Lire plus

26 février 2020 : Dix écoles et un hôpital bombardés à Idleb en Syrie hier

Le 25 février, 10 écoles (dont deux écoles maternelles) et l'hôpital central d'Idleb ont été touchés par des frappes aériennes et des attaques au sol. Neuf enfants et trois enseignants ont été tués. Parmi les écoles visées, sept se trouvaient dans la ville d'Idleb, deux autres à Maaret Tamsrin et une à Darat Izza. Au moins 21 civils ont été tués, dont neuf enfants et trois enseignants. 81 autres ont été gravement blessés, dont 40 femmes et enfants. Le nombre de morts pourrait évoluer dans les prochaines heures. Lire plus

25 février 2020 : Idleb ou le chaos humanitaire Le plaidoyer de l'UOSSM pour Idleb

Plus de 900 000 personnes ont été forcées de fuir en masse leurs habitations depuis le début de l'année, errant sur des centaines de kilomètres à travers la Syrie. C’est le plus large mouvement de populations au 21ème siècle. Près de 80% des déplacés sont des femmes et des enfants.  Lire plus

20 février 2020 : 500 000 enfants ont été forcées de fuir dans le nord-ouest de la Syrie. 7 enfants sont morts de froid. En Syrie, le froid et la guerre tuent.

L'intense campagne militaire qui a débutée en décembre 2019 ne fait que s'intensifier de jour en jour et plus encore depuis le début de l'année 2020. 900 000 personnes ont été forcées de se déplacer et nous estimons à 500 000 le nombre d'enfants. Le froid hivernal et l'absence d'abri digne pour les déplacés ne font qu'accentuer la situation dramatique des populations de la région dans le nord-ouest de la Syrie. 7 enfants sont morts de froid dont un bébé de 7 mois. Lire plus