6 mars 2018 : Dr Rawa, Syrie : "Ce contexte de guerre est un challenge pour les femmes"

Paris, le 06/03/2018 - A l'occasion de la Journée internationale du droit des femmes, l'UOSSM annonce son ambition de mettre en place le programme d'empowerment des femmes soignantes en Syrie « Women for Health and Society in Syria » 2018-2020. Depuis 2012, nous avons formé près de 7000 soignantes en Syrie. Le « Women for Health and Society in Syria » sera ainsi lancé comme un accélérateur de leur capacité d'agir pour faire de ces femmes soignantes les leadeuses du monde médical de demain en Syrie . A cette occasion, chaque semaine, au mois de mars, l'UOSSM vous fera découvrir l'une de ces femmes soignantes et plongerez au coeur de leur réalité en Syrie. Dr Rawa : "Ce contexte de guerre est un challenge pour les femmes, l'occasion de mettre en valeur notre capacité d'agir et nos compétences notamment dans le domaine médical" Lire plus

6 mars 2018 : Attaque chimique sur la Ghouta orientale : 32 personnes touchées dont 15 enfants

Paris, le 06/03/2018 - Une attaque chimique, supposée au chlore, a été signalée hier à 11h (heure locale) dans l'est de la Ghouta, à Hammouria, faisant 32 blessés, dont 15 enfants. Les victimes présentaient toutes les symptômes propres à l’utilisation de chlore : rougeurs aux yeux, maux de gorge, mais pas de difficultés respiratoires graves. Aucun décès n’est à déplorer.  Lire plus

1 mars 2018 - Les ONG UOSSM et Médecins du Monde France seront reçus le vendredi 2 mars à 11h15 par Jean-Yves Le Drian, Ministre des Affaires Etrangères au sujet de la situation dramatique à la Ghouta

Paris, le 01/03/2018 - Le Pr Raphaël Pitti, responsable formation de l'UOSSM, Dr Ahmed Bannaneh, responsable programme de l'UOSSM et Dr Françoise Sivignon, présidente de Médecins du Monde France, seront reçus demain vendredi 2 mars par le Ministre des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian. Notre délégation sera accompagnée par le parlementaire Bruno Fuchs, de la commission des affaires étrangères. Lire plus

26 février 2018 - Moins de 24 heures après son adoption, le cessez-le-feu sur la Ghouta violé : deux hôpitaux attaqués et 20 personnes tuées ; soupçon d’attaques au chlore.

Paris, le 26/02/2018 - Moins de 24 heures après l'adoption de la résolution 2401 du Conseil de sécurité de l'ONU pour une l'arrêt des hostilités pendant 30 jours en Syrie, deux installations médicales ont été attaquées, au moins 20 civils ont été tués et plus de 70 autres ont été blessés. Lire plus

22 février 2018 - Troisième jour d’horreur à la Ghouta : les civils se meurent au milieu des décombres, au désespoir des organisations humanitaires

Paris, le 22/02/2018 - Le nombre de morts continue d'augmenter, tout comme les bombardements incessants sur la Ghouta orientale. 70 civils ont été tués hier et plus de 296 autres blessés. Au total, 13 hôpitaux et établissements humanitaires ont été pris pour cible, laissant des milliers de personnes sans accès aux soins, devant faire face à une catastrophe humanitaire. Une infirmière a été tuée dans les attaques. Depuis dimanche, 22 hôpitaux ont été mis hors service Lire plus

21 février 2018 - Journée noire à la Ghouta : 8 installations médicales attaquées, un membre de l’UOSSM tué

Paris, le 21/02/2018 - Un membre du personnel de l’UOSSM, Abdulrahman Ismail, 28 ans, a été tué hier à la Ghouta lors d'une attaque aérienne sur un hôpital. Ce jeune père de deux enfants se confiait aux équipes de l’UOSSM quelques minutes avant l'attaque : « Je suis à coté d'un hôpital, j'espère qu'il y a des endroits pour s’abriter pas loin. La situation est horrible en ce moment. Il y a des raids aériens et des bombardements en permanence, nous n'arrivons même pas à en dénombrer combien. Je ne sais pas si nous devons les fuir... Je ne sais pas quoi dire. » Lire plus

20 février 2018 : Carnage à la Ghouta, 5 hôpitaux détruits, 97 personnes tuées et 500 autres blessées, une des journées les plus meurtrières depuis le début du conflit

Paris, le 20/02/2018 - Le matin du 19 février, de violents bombardements (72 frappes aériennes) ont visé les zones civiles de la Ghouta orientale. 97 personnes ont été tuées et plus de 500 autres blessées en 24 heures et ce nombre continue d’augmenter, d’autant plus que beaucoup de personnes sont encore prisonnières des décombres. Cinq hôpitaux ont été bombardés et mis hors-service. Tous les hôpitaux de la région sont à présent à l’arrêt en raison des attaques. Lire plus

10 février 2018 : 237 morts, 1 250 blessés et 7 installations médicales détruites en seulement 4 jours en Syrie

Paris, le 10/02/2018 - Sept installations médicales ont été attaquées ces quatre derniers jours en Syrie, laissant toute une population sans accès à des soins vitaux dont pourtant elle a tant besoin.   Lire plus

6 février 2018 : Des attaques toutes les 24 heures en Syrie, dont certaines au gaz chimique et visant des établissements médicaux

Paris, le 06/02/2018 - Plusieurs installations médicales ont été attaquées et mises hors service depuis dimanche. Des milliers de personnes sont à présent sans accès aux soins médicaux, particulièrement à Idleb où les bombardements ont été d'une violence inouïe. Au cours des attaques, la vie de nourrissons a été mises en danger alors que leurs incubateurs n'étaient plus en état de fonctionner. Lire plus

2 février 2018 - Une troisième attaque chimique sur la Ghouta et un hôpital sous-terrain délibérément ciblé à Hama en Syrie

Paris, le 02/02/2018 - Hier, à 12h15 (heure locale), l'hôpital souterrain Al Maghara de Kafr Zita, à Hama, a été touché par cinq missiles au cours d'un raid aérien. L'hôpital, construit à 18m de profondeur, a subi des dommages importants : la pharmacie a été complètement détruite, le service des urgences, soutenu par l’UOSSM, a été fortement détérioré, ainsi que plusieurs ambulances. Aucune victime n’est à déplorer. L'installation est à présent hors service. L'hôpital dessert une population de 50 000 personnes. Chaque mois, 7 000 bénéficiaires y sont soignés et environ 150 interventions chirurgicales y sont réalisées. Lire plus