14 mars 2018 - Va où l'humanité te porte - Un médecin dans la guerre : le livre de Raphaël Pitti, un témoignage exceptionnel de ses missions avec l'UOSSM

Paris, le 14/03/2018 - Il est 7h30. Raphaël Pitti se rend à la polyclinique de Nancy où il exerce. Sur le chemin, il entend sur France Culture le témoignage du docteur Ahmed Bananeh, médecin-urgentiste de l'UOSSM, qui raconte l’horreur, les bombardements, la mort, la guerre en Syrie. Le fait de savoir que les médecins sont condamnés alors qu’ils font leur travail, qu’ils suivent leur éthique et qu’ils sont pris pour cible, lui a été insupportable. Raphaël Pitti décide alors de prendre contact avec Ahmed Bananeh et deux mois plus tard, arrive en Syrie aux côtés de l'UOSSM. Nous sommes en 2012. Lire plus

13 mars 2018 : Dr. Amani Ballour, médecin à la Ghouta : « Dans le seul hôpital où je travaille, nous recevons près de 100 blessés chaque jour, nous ne pouvons plus faire face »

Paris, le 13/03/2018 - L 'adoption de la résolution 2401 est loin d’avoir fait cesser la violence à la Ghouta puisqu’au moins 500 personnes ont été tuées et des milliers d’autres blessées depuis son adoption le 24 février 2018. En parallèle, au moins 26 structures médicales ont été ciblées et mises hors service, laissant toute une population déjà vulnérable, sans accès à des soins de santé.  Lire plus

12 mars 2018 - Un centre de santé primaire de l’UOSSM attaqué à la Ghouta, les médecins décrivent une volonté d’anéantissement de la région

Paris, le 12/03/2018 - Un centre de santé primaire de l’UOSSM à Misraba et un bureau de l'UOSSM à Hammouria ont été frappés par des attaques successives sur les hôpitaux et habitations dans l'est de la Ghouta le 8 mars dernier. Aucune victime n’est à déplorer car les centres médicaux de la région avaient été auparavant évacués et fermés en raison de la violence des bombardements. Bombardements qui ont provoqué le déplacement de la plupart des habitants de Misraba et Hammouria vers d’autres parties de la Ghouta.  Lire plus

8 mars 2018 : Jour après jour, les attaques chimiques continuent sur la Ghouta orientale : 50 personnes touchées hier par une nouvelle attaque

Paris, le 08/03/2018 - Les médecins de la Ghouta indiquent de nouvelles attaques au chlore à Saqba et à Hammouria dans l'est de la Ghouta, qui ont lieu hier vers 21 heures (heure locale). Selon les Casques blancs, au moins 50 civils ont été touchés, par une attaque supposée au chlore, bien que les médecins de la région voient ce chiffre à la hausse avec 100 civils touchés. Dr. Imad Qabbani, membre du Directorat de santé de Damas a confirmé l'attaque au chlore et a ajouté que : « En raison des bombardements lourds, il est impossible de se déplacer. Au moins deux endroits ont été ciblés, notre Directorat publiera un rapport précis sur cette attaque dès que cela sera possible ». Lire plus

6 mars 2018 : Dr Rawa, Syrie : "Ce contexte de guerre est un challenge pour les femmes"

Paris, le 06/03/2018 - A l'occasion de la Journée internationale du droit des femmes, l'UOSSM annonce son ambition de mettre en place le programme d'empowerment des femmes soignantes en Syrie « Women for Health and Society in Syria » 2018-2020. Depuis 2012, nous avons formé près de 7000 soignantes en Syrie. Le « Women for Health and Society in Syria » sera ainsi lancé comme un accélérateur de leur capacité d'agir pour faire de ces femmes soignantes les leadeuses du monde médical de demain en Syrie . A cette occasion, chaque semaine, au mois de mars, l'UOSSM vous fera découvrir l'une de ces femmes soignantes et plongerez au coeur de leur réalité en Syrie. Dr Rawa : "Ce contexte de guerre est un challenge pour les femmes, l'occasion de mettre en valeur notre capacité d'agir et nos compétences notamment dans le domaine médical" Lire plus

6 mars 2018 : Attaque chimique sur la Ghouta orientale : 32 personnes touchées dont 15 enfants

Paris, le 06/03/2018 - Une attaque chimique, supposée au chlore, a été signalée hier à 11h (heure locale) dans l'est de la Ghouta, à Hammouria, faisant 32 blessés, dont 15 enfants. Les victimes présentaient toutes les symptômes propres à l’utilisation de chlore : rougeurs aux yeux, maux de gorge, mais pas de difficultés respiratoires graves. Aucun décès n’est à déplorer.  Lire plus

1 mars 2018 - Les ONG UOSSM et Médecins du Monde France seront reçus le vendredi 2 mars à 11h15 par Jean-Yves Le Drian, Ministre des Affaires Etrangères au sujet de la situation dramatique à la Ghouta

Paris, le 01/03/2018 - Le Pr Raphaël Pitti, responsable formation de l'UOSSM, Dr Ahmed Bannaneh, responsable programme de l'UOSSM et Dr Françoise Sivignon, présidente de Médecins du Monde France, seront reçus demain vendredi 2 mars par le Ministre des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian. Notre délégation sera accompagnée par le parlementaire Bruno Fuchs, de la commission des affaires étrangères. Lire plus

26 février 2018 - Moins de 24 heures après son adoption, le cessez-le-feu sur la Ghouta violé : deux hôpitaux attaqués et 20 personnes tuées ; soupçon d’attaques au chlore.

Paris, le 26/02/2018 - Moins de 24 heures après l'adoption de la résolution 2401 du Conseil de sécurité de l'ONU pour une l'arrêt des hostilités pendant 30 jours en Syrie, deux installations médicales ont été attaquées, au moins 20 civils ont été tués et plus de 70 autres ont été blessés. Lire plus

22 février 2018 - Troisième jour d’horreur à la Ghouta : les civils se meurent au milieu des décombres, au désespoir des organisations humanitaires

Paris, le 22/02/2018 - Le nombre de morts continue d'augmenter, tout comme les bombardements incessants sur la Ghouta orientale. 70 civils ont été tués hier et plus de 296 autres blessés. Au total, 13 hôpitaux et établissements humanitaires ont été pris pour cible, laissant des milliers de personnes sans accès aux soins, devant faire face à une catastrophe humanitaire. Une infirmière a été tuée dans les attaques. Depuis dimanche, 22 hôpitaux ont été mis hors service Lire plus

21 février 2018 - Journée noire à la Ghouta : 8 installations médicales attaquées, un membre de l’UOSSM tué

Paris, le 21/02/2018 - Un membre du personnel de l’UOSSM, Abdulrahman Ismail, 28 ans, a été tué hier à la Ghouta lors d'une attaque aérienne sur un hôpital. Ce jeune père de deux enfants se confiait aux équipes de l’UOSSM quelques minutes avant l'attaque : « Je suis à coté d'un hôpital, j'espère qu'il y a des endroits pour s’abriter pas loin. La situation est horrible en ce moment. Il y a des raids aériens et des bombardements en permanence, nous n'arrivons même pas à en dénombrer combien. Je ne sais pas si nous devons les fuir... Je ne sais pas quoi dire. » Lire plus