Les news

260 000 personnes en attente d’une aide qui ne vient pas… c’est le drame des déplacés de Deraa

C’est un drame qui se joue aujourd’hui à Deraa… 260 000 personnes ont fui les bombardements incessants et n'ont plus rien ! Pas d'accès à de la nourriture, à de l'eau potable, à un abri et à des soins médicaux. C'est le déplacement le plus important et le plus rapide de l'histoire syrienne et c’est une véritable catastrophe humanitaire. Il faut agir immédiatement ! Lire plus

La story Oumnia, apprentie photographe grâce à l'UOSSM

Oumnia, 11 ans, n'a qu'un rêve : apprendre la photographie. Mais elle a de l'ostéoporose depuis sa naissance, ainsi que des problèmes de croissance et de calculs rénaux, la faisant souffrir atrocement et l'empêchant de réaliser ses rêves. Heureusement, elle a croisé sur son chemin nos soignants du centre d'Al-Aman à Deraa, qui l'ont envoyé chez un spécialiste. Oumnia a subi une opération au cours de laquelle le médecin a extrait un caillou de 3cm de diamètre de ses reins. Elle participe également régulièrement des séances de soutien psychologique et de santé mentale.  Lire plus

Alep, Idleb, la Ghouta, aujourd’hui Deraa…

Depuis le 15 juin, la province de Deraa est sous les bombes et les civils, cibles directes des attaques, fuient la violence. Aujourd’hui, plus de 70 000 personnes sont sans foyer, démunies face à l’horreur. 70 000 personnes qui ont du partir précipitamment de leurs maisons, laissant derrière elles toute une vie, n’emportant que le strict minimum. 70 000 personnes bloquées à la frontière jordanienne que le monde refuse d’aider. Sur les routes ou au milieu des camps faits de bric et de broc, comment bien se loger ? Comment avoir accès à des soins de santé ? Aujourd’hui, la situation humanitaire à Deraa est critique. Lire plus

Story Mourad : survivant du siège d'Alep

Mourad est né pendant le siège d’Alep, à cause duquel il est tombé dans la malnutrition aiguë sévère. Sa famille, très pauvre, n'avait plus les moyens d'acheter à boire et à manger. A la fin du blocus, ils ont été évacués vers Qourqania. L’état de Mourad ne cessait de s’aggraver. Un pédiatre l’a renvoyé vers Fatima, une experte en nutrition, formée par l’UOSSM, qui a découvert le petit garçon dans un état grave. Découvrez son histoire.  Lire plus

La faim invisible en Syrie : fléau méconnu conséquence directe de la guerre

Alors que débute le mois de jeûne du Ramadan aujourd'hui en Syrie comme pour de nombreux musulmans à travers le monde, l'UOSSM a choisi de mobiliser l'opinion autour du fléau de la Faim Invisible , forme méconnu de la malnutrition. La faim invisible est une des conséquences directes de la guerre et du siège de plusieurs villes en Syrie.  Lire plus

La story Youssef : dans l'enfer des camps en Syrie

Dans les camps de réfugiés, où vivent déjà des milliers de personnes, des déplacés continuent d’arriver quotidiennement. Les services de santé sont débordés et ne peuvent plus prendre en charge le flux constant de patients. Les maladies courantes progressent de manière alarmante. Youssef a été victime de l’une de ses maladies. Heureusement les équipes de l'UOSSM ont pu prendre en charge le jeune garçon rapidement malgré les difficultés d'accès aux camps de réfugiés. Lire plus

Sylvie Legoupi, témoignage poignant d'une photographe

Sylvie Legoupi, auteure photographe qui réalise des reportages vidéos-photographiques dans les unités hospitalières dites sensibles a passé deux semaines dans notre centre de soins primaires et psychologiques à Reyhanli. Retour sur son expérience à travers un reportage photo poignant et un témoignage vidéo où elle a su retranscrire et décrire avec justesse la beauté et la force d'engagement des médecins de l'UOSSM.  Lire plus