Communiqués de presse - UOSSM FRANCE

01 juin 2017 - Syria Solar, un projet novateur pour fournir de l’énergie solaire aux hôpitaux en Syrie et sauver des vies

L’UOSSM a lancé le projet « Syria Solar » le 29 mai 2017, après 10 semaines d'installation et des mois d'essais et de suivi. Le programme pilote, le premier du genre en Syrie, a été conçu pour assurer la stabilité électrique des hôpitaux dans le pays. Après six ans de conflit, la majeure partie du réseau électrique en Syrie a été détruite rendant les hôpitaux dépendants aux générateurs diesel. Les pénuries fréquentes de carburant ont mis en péril la vie des patients et ont provoqué une inflation des prix. Face à ce défi, l’UOSSM a installé au sein de son hôpital principal dans le Nord de la Syrie, 480 panneaux solaires photovoltaïques capables de produire 127 kWp de courant continu, 288 batteries capables de stocker 720kWh de puissance électrique et des systèmes de contrôle de données avancés. Lire plus

13 juin 2017 - Témoignages exclusifs de trois médecins syriens à Paris pour sensibiliser sur la crise humanitaire et sanitaire dans le pays 

Le Dr Farida, gynécologue-obstétricienne-chirurgienne et  son mari, le Dr Abdulkhalek, ophtalmologiste à Idleb, ancien responsable d'un hôpital à Alep, ainsi que le Dr Morad, chirurgien et directeur de l'hôpital de Khan Cheikhoun, sont de passage à Paris pour sensibiliser sur la crise sanitaire et humanitaire en Syrie et alerter la communauté européenne et internationale sur la situation désastreuse dans lequel se trouve le système sanitaire et médical du pays. Lire plus

23 mai 2017 - Dr Zouhair Lahna, médecin humanitaire auprès des femmes soignantes en Syrie de passage à Paris pour la rencontre "What’s up doc’ for Syria ?" #2 à la faculté de médecine Cochin 

Le Dr Zouhair Lahna, est un médecin humanitaire chevronné, engagé depuis plusieurs années auprès des soignantes en Syrie. Face à la pénurie de gynécologues dans le Nord de la Syrie (seulement 17 pour toute la région), l'UOSSM a lancé depuis 2015 un grand projet de formation auprès des sages-femmes et gynécologues de Syrie. La dernière formation a eu lieu en Mars 2017. Dr Zouhair Lahna, de retour de Syrie et de passage à Paris, sera l'invité exceptionnel de la seconde édition de notre rencontre What's up doc' for Syria ? #2  le 23 mai 2017. Lire plus

16 mai 2017 - Seconde édition du "What’s up doc’ for Syria ?" le 23 mai 2017: Bombardements des hôpitaux, médecins tués, quelle urgence médicale et humanitaire en Syrie ? Les femmes soignantes au cœur du conflit. 

Après ce mois d'avril 2017, qui a été particulièrement dévastateur avec plus de 25 attaques recensées contre les hôpitaux et centres de santé en Syrie, l'UOSSM se mobilise et tire la sonnette d'alarme face à ces crimes de guerre. L'urgence continue en Syrie et, plus que jamais, la catastrophe humanitaire et sanitaire du pays est d'actualité. L'UOSSM organise le mardi 23 mai 2017 la seconde édition de notre rencontre "What’s up doc’ for Syria ? #2" dédiée à la situation humanitaire et médicale en Syrie. Lire plus

6 avril 2017 - L’UOSSM mobilisé auprès des victimes des attaques chimiques de Khan Sheikhoun en Syrie - 100 combinaisons de protection contre les armes chimiques seront envoyés par le ministère des affaires étrangères en Syrie via l’UOSSM

Suite à l’attaque de la ville de Khan Seikhoun dans la région d'Idlib, ce mardi 4 avril 2017, près de 500 kilogrammes de médicaments d’urgence destinés à la lutte contre les effets des armes chimiques, ainsi que des équipements de protection complets seront envoyés via la Turquie et distribués par notre ONG, l’Union des organisations de secours et des soins médicaux (UOSSM). Les installations médicales sont débordées par le nombre de patients et non-équipées pour traiter des attaques chimiques d’une telle ampleur, qui ont déjà provoqué la mort de 100 personnes, dont 25 enfants et fait plus de 750 victimes (estimation). Lire plus

7 avril 2017 - Médicaments d’urgence chimique et médecins de l’UOSSM France en route pour la Syrie demain

Après les attaques chimiques du mardi 4 avril et les bombardements sur les populations, l'UOSSM rappelle que tous les belligérants sont soumis au respect des conventions de Genève et le droit international qui imposent la protection des civils et de leurs structures (hôpitaux, écoles). L’UOSSM demande à la communauté internationale et notamment à l’ONU de dépêcher des inspecteurs sur le terrain afin de valider les premiers constats de nos équipes et des casques blancs sur l’attaque à l’arme chimique par des agents neurotoxiques à Khan Sheikhoun. Dès demain, les équipes de médecins en France dont le Pr Pr Raphaël Pitti, administrateur et responsable formation et le Dr Ziad Alissa, président de l’UOSSM France accompagneront l’acheminement des 500 kilogrammes de médicaments d’urgence, destinés à la lutte contre les effets des armes chimiques, ainsi que les équipements de protection transmis par le ministère des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault.  Les équipes en Syrie seront ensuite formées à l’usage de ces médicaments, pour la décontamination des victimes de gaz neurotoxiques lors d’une attaque chimique Lire plus

27 avril 2017 - Update : 8 hôpitaux ciblés en un mois, les équipes de l'UOSSM mobilisées suite aux attaques intenses sur les hôpitaux en avril 2017

Tandis que la France confirmait hier, suite à la publication d’un rapport de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), l'utilisation de gaz sarin lors des attaques de Khan Sheikoun le 4 avril dernier (rapport à consulter sur France Diplomatie),les attaques continuent de frapper les hôpitaux et structures médicales en Syrie notamment dans la province d'Idlib. Au moins 8 attaques contre des établissements médicaux ont été recensées pour le mois d'avril. Lire plus

3 mai 2017 - Destruction de l’hôpital et de la maternité de Kafr Zeta – la vague de bombardements sur les infrastructures médicales continue

L’hôpital et la maternité de Kafr Zeta, à Hama, ont été complètement mis hors-service ce week-end après avoir été attaqué pas moins de trois fois en seulement 24 heures. Les attaques contre les installations médicales s’intensifient partout en Syrie. Face aux attaques intensives sur les hôpitaux ces dernières semaines, les ONG médicales présentes en Syrie, lancent une déclaration commune et exigent que les Nations-Unies prennent des mesures immédiates pour protéger les établissements médicaux et les civils d'Idlib et de toute la Syrie. Lire plus

25 avril 2017 - Les équipes de l'UOSSM mobilisées suite aux attaques intenses des hôpitaux en avril 2017

Hier soir, l’hôpital chirurgical de Kafr Takharim a été ciblé par trois raids aériens. C'est la dernière attaque d’une longue liste d'hôpitaux bombardés en avril 2017. Les équipes de l’UOSSM travaillent sans relâche pour prendre en charge les blessées de ces multiples attaques.  Suite à ces attaques, les habitants des banlieues sud d'Idlib et du nord d’Hama n’auront plus accès à des soins de santé, les six hôpitaux de la région ayant été attaqués et mis hors service. Lire plus