Syrie

LA SITUATION:

6,5
millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays

465 000
personnes tuées

13,5 millions
de personnes ont besoin d’une aide humanitaire

La Syrie connaît aujourd’hui une des crises humanitaires les plus graves au monde depuis la Seconde Guerre mondiale selon la Commission européenne. Depuis le début du conflit, la situation médicale n’a pas cessé de se dégrader et a atteint son paroxysme avec la destruction de 70% des infrastructures médicales. Plus de 732 professionnels de la santé ont été tués depuis le début de la crise.

L'accès à l'aide humanitaire pour les personnes dans le besoin en Syrie est restreinte à cause du conflit continu, de la violence sur les routes d'accès et des violations du droit international humanitaire. Dans les zones assiégées ou difficiles d'accès, comme dans les nombreux camps qui grossissent de jour en jour, des milliers de personnes ont besoin d'une aide durable et régulière.


NOTRE ACTION

L’UOSSM apporte soins et secours médicaux dans toute la Syrie et dans les pays limitrophes. Nos activités et programmes sont gérés depuis notre bureau opérationnel, situé à Gaziantep, en Turquie. Aujourd’hui, l’UOSSM est l’une des plus importantes ONG en Syrie, avec près de 2000 salariés.

Depuis le début du conflit, l’UOSSM a soigné plus de 2,2 millions de personnes. Nous soutenons plus de 120 hôpitaux et plus de 200 centres de santé à travers toute la Syrie. L’UOSSM a fait partir près de 20 convois de matériel vers la Syrie et ouvert 17 centres de santé primaire.

Bangladesh

LA SITUATION:

800 000
Rohingyas dans les camps de réfugiés au Bangladesh

En 2017, 800 000 réfugiés rohingyas ont été forcés de rejoindre le Bangladesh pour échapper aux violences dont ils étaient victimes en Birmanie. Dans le camp de Cox Bazar, le plus grand camp de réfugiés au monde, situé au sud du Bangladesh, ces 800 000 Rohingyas vivent dans des conditions de vie insalubres. Situé dans une zone montagneuse, loin de la capitale Dacca, les déplacements sont difficiles pour atteindre le camp. Les catastrophes naturelles et conflits au sein même du Bangladesh ne font qu’aggraver la situation.

Un certain nombre de pathologies infectieuses s’y développent très rapidement et les patients sont délaissés parce que les services du Bangladesh ne traitent que les urgences. Il n’y a que deux blocs opératoires pour 1 million d’habitants. Avec une telle concentration de population, une telle promiscuité, les épidémies sont inévitables.

NOTRE ACTION

Pour faire face à cette situation d’une urgence extrême, les médecins de l'UOSSM se sont rendus à Cox Bazar, pour apporter aide et secours à ces populations privées d'accès aux soins. Notre objectif : assurer les opérations chirurgicales à l'hôpital national de Cox Bazar et dispenser des cours de formation pour les chirurgiens locaux, apporter des traitements médicaux aux camps de réfugiés et fournir une aide humanitaire.

L’UOSSM a ouvert la toute première clinique dentaire de la région. Nos équipes sillonnent les routes de camps en camps, afin que l’accès à la santé pour tous soit garanti.