Hôpitaux et Trauma_test - UOSSM FRANCE

Les urgences

 

Baniere_hopitaux_et_trauma.jpg

 

Nous avons ouvert plusieurs hôpitaux en Syrie afin de fournir soins et secours médicaux aux malades et victimes du conflit. L’UOSSM soutient et distribue des consommables médicaux à plus de 120 hôpitaux  et plus de 200 centres de santé et cliniques à travers la Syrie. Ce qui couvre plus de 65% des besoins en consommables dans le nord de la Syrie.

 

Picto_hopitaux___traumas_petit.png  L’hôpital Bab Al-Hawa (BHH)

L’hôpital Bab Al-Hawa est notre projet majeur en Syrie. C'est le fruit de plusieurs mois de travail en 2012 entre les médecins de l'intérieur du Médecins Sans Frontières, Médecins du Monde et le CICR, comité international de la Croix-Rouge, qui ont permis l'inauguration de l'hôpital de Bab Al-Hawa à la frontière avec la Turquie, en janvier 2013.

Il est entièrement géré par l’UOSSM. Il est actuellement considéré comme le plus grand hôpital dédié aux urgences et à la traumatologie dans le nord de la Syrie.

Avec ses neuf salles d’opération, ses unités de soins intensifs pédiatriques et adultes et ses départements de médecine ambulatoire, l’hôpital Bab Al-Hawa est en capacité d’accueillir et traiter des dizaines de milliers de patients tous les mois. L'hôpital fournit ainsi une large gamme de services médicaux et chirurgicaux dans de nombreuses spécialités telles que la chirurgie générale, thoracique , vasculaire, orthopédique, neurologique , urologique, ophtalmologique, maxillo-faciale, oto-rhino-laryngologie, pédiatrique...

Copy_of__DSC0989.jpg

 

Des services à la pointe

  • Une banque de sang

Dans BHH se trouve la plus grande banque de sang dans la région , la production de 1000 poches de sang, avec différents composants du sang , par mois aux hôpitaux et des points médicaux dans la région .

  • Un centre de cardiologie

La décision de créer une unité de cardiologie au sein de l’hôpital de Bab Al-Hawa a été motivée par l’augmentation alarmante des taux de mortalité dus à des problèmes cardio-vasculaires. L’UOSSM - France a financé une partie de la construction. Le centre emploie 27 personnes dont 4 médecins et 15 infirmières. Une constante augmentation des actes médicaux a été enregistrée sur les quatre premiers mois de l’année 2016. Malheureusement, le centre n’est pas encore entièrement équipé et ne dispose pas de tout le matériel nécessaire. Par exemple, le manque de cathéters oblige les équipes médicales à transférer certains de leurs patients vers la Turquie. En avril 2016, 219 malades ont dû être hospitalisés dans un établissement turc. Ils n’étaient que 74 en janvier.

Picto_hopitaux___traumas_petit.png  L’hôpital de soins post-opératoires de Sarmada

L'hôpital de soins post opératoires a ouvert ses portes en février 2014 dans les locaux d'une ancienne école désaffectée de Sarmada - ville proche de la frontière avec la Turquie - dans la région d'Idlib (au nord ouest de la Syrie). Il est dirigé et supervisé par les instances de l’UOSSM. Il s'agit d'un hôpital de soins post opératoires et de rééducation fonctionnelle, mais il permet également de désengorger l’hôpital de Bab Al-Hawa. Les médecins y pratiquent des opérations chirurgicales mineures, suturent les plaies et prodiguent les premiers soins. On y trouve aussi un centre thérapeutique et une unité de soins psychiatriques et psychologiques. L’établissement dispose de 60 lits et accueille environ 505 patients par mois.

Picto_hopitaux___traumas_petit.png  La maternité d’Al-Bernas

L’UOSSM soutient la maternité Al Bernas dans le nord de la Syrie, qui réalise en moyenne de 145 accouchements par  mois et apportent des soins à 25 000 patientes.

Copy_of_207_(2).jpg

Picto_hopitaux___traumas_petit.png  Le centre médical syrien (Syrian medical center)

Depuis 2012, le CMS fournit des soins gratuits à plus de 130 000 réfugiés syriens à Reyhanli en Turquie. Le centre de soins propose des services internes et ambulatoires dans plusieurs départements : physiothérapie, psychothérapie, soins médicaux, urologie, radiologie et échographie cardiaque. Il dispose aussi d’un bureau de documentation concernant les violations des droits de l’homme en coordination avec les médecins et organisations partenaires.

Picto_hopitaux___traumas_petit.png  Le centre Dar Al Karama

Situé dans la banlieue de Deraa, au sud de la Syrie, il dispose de 71 lits et propose des soins médicaux à près de 2000 patients par mois.

 

Découvrez le projet « Syria Solar », l'énergie solaire au service de nos hôpitaux en Syrie : l’UOSSM a installé au sein de son hôpital principal dans le Nord de la Syrie, 480 panneaux solaires photovoltaïques capables de produire 127 kWp de courant continu, 288 batteries capables de stocker 720kWh de puissance électrique et des systèmes de contrôle de données avancés. 

 

Dr Mohamad Bassem Hamami, directeur du centre de santé primaire Sarmada (Province d'Idlib) remercie les partenaires et les donateurs de l'ONG UOSSM France pour leur soutien au People's Convoy, qui a permis d'acheminer deux camions de matériel médical et de médicaments dans la région d'Alep et d'Idleb. 

 

bouton_JE_FAIS_UN_DON_orange.png

 

Retrouvez les autres programmes de l'UOSSM : 

 

Les Centres de santé primaire

 

La Formation

 

Soutien psychologique et santé mentale

 

 

Showing 1 reaction

  • published this page in Nos actions 2017-06-09 14:03:14 +0200