Relayer nos campagnes de mobilisation - UOSSM FRANCE

Relayer nos campagnes de mobilisation

Participer à la reconstruction du centre de santé primaire Al-Marjeh à Alep en Syrie, détruit le 29 avril 2016 par deux missiles aériens.

 

 

 

Catastrophe humanitaire et sanitaire en Syrie

60 % des structures médicales ont été détruites en Syrie. Les attaques aériennes et bombardements en ont tué 700 professionnels de santé : médecins, infirmières, aides-soignants et personnels médicaux travaillant dans les hôpitaux, cliniques et centres de santé bombardés, depuis le déclenchement du conflit en 2011.

Le 29 avril 2016, le centre de santé primaire Al-Marjeh, tenu par notre Ong a été complètement détruit par deux missiles aériens. Cette attaque marque le deuxième bombardement d'un hôpital civil en trois jours après celui d'Al-Quds, aussi soutenu par l'UOSSM, le 28 avril. Six hôpitaux ont été la cible d'attaques ces dernières semaines. Alep est sous les feux des bombes depuis le 22 avril, et ces frappes à répétition ont fait plus de 300 morts. Les civils sont les premières victimes du conflit syrien et les opérations humanitaires restent dangereuses. L'escalade des violences dû aux bombardements aveugles et tirs de snipers plongent la ville d'Alep dans un désastre humanitaire. Les obus et les roquettes se sont abattus parfois au rythme d’un projectile toutes les vingt secondes sur les quartiers résidentiels. Ecoles, hôpitaux, immeubles d’habitation, rien n’a été épargné .

 

Présentation du centre primaire Al-Marjeh

Le centre Al-Marjeh, geré par l'UOSSM, avait ouvert ses portes en 2014. Depuis son ouverture, les médecins et personnes du centre ont procédé à plus de 46000 consultations dont 85% de femmes et d'enfants. La décision de créer et de soutenir des centres de soins premiers intervient dans un contexte d’effondrement total du système de santé en Syrie. L’UOSSM en compte désormais une douzaine à travers tout le pays. Chaque centre dispose d’une unité de pédiatrie, de gynécologie, de médecine interne et d’une maternité. On peut également trouver dans certains centres une clinique dentaire, une unité de soutien psychologique, une pharmacie qui distribue les médicaments gratuitement et un laboratoire. Suite à la destruction du centre d'Al-MAjeh, l'UOSSM a décidé de lancer une campagne de collecte de fonds pour sa reconstruction.

A quoi servira l'argent collecté ?

Nos équipes, qui sont sur le terrain depuis le début du conflit, font une évaluation régulière des besoins de la population. Nous avons estimé à 30 000 euros le coût pour la reconstruction du centre et l'achat des équipements médicaux.

Pour participer et contribuer à nos différents programmes d'aide aux victimes en Syrie, vous pouvez faire un don sur notre site internet. Vous recevrez un attestation vous permettant d’avoir une déduction fiscale (66% du montant de votre don).

Je fais un don, je sauve des vies

Vous pouvez aussi réaliser votre don par virement bancaire ou par chèque : 

VIREMENT BANCAIRE


Code banque Code guichet N° compte Clé RIB
30003 00842 00050344541 59

 

 

IBAN : FR76 3000 3008 4200 0503 4454 159 BIC-ADRESSE SWIFT : SOGEFRPP

CHEQUE


A l’ordre de l'UOSSM, vous pouvez envoyer le chèque à UOSSM 66 avenue des champs Élysées 75008 Paris

IMPORTANT : merci d'accompagner votre don par un message à l’adresse info@france.uossm.org. Cela nous permet aussi de rester en contact avec vous et de vous adresser nos dernières informations. Pour tout complément d’information : Appelez nous au  09 77 19 77 51