Les convois de l'espoir - UOSSM FRANCE

Les convois de l'espoir

Baniere_convoi_espoir.jpg

L’enlisement du conflit a quasiment mis à l’arrêt l’industrie pharmaceutique. Le pays souffre d’une pénurie de médicaments, de consommables médicaux et de matériel chirurgical alors que le nombre de blessés et de malades augmente cruellement. Le prix exorbitant des rares produits encore vendus sur le marché syrien ne permet pas aux structures sanitaires du pays d’approvisionner leurs pharmacies. De nombreuses blessures et maladies conduisent à la mort du patient faute d’antiseptique, d’antibiotiques ou de traitements contre les maladies chroniques. Pour permettre aux équipes médicales de continuer à soigner leurs patients dans de bonnes conditions, l’UOSSM a mis en place des programmes de collectes de produits pharmaceutiques et de matériel médical et chirurgical auprès des pharmacies, établissements hospitaliers et toute structure de santé. Le matériel (fauteuils roulants, béquilles, stéthoscopes, tensiomètres, seringues, aiguilles, produits bébé et maternité, etc.), les consommables médicaux (pansements, compresses, fil de suture, etc.) et autres appareils (radiologie, échographie, dentaire, etc.) sont ainsi mis à disposition de l’UOSSM France dans une démarche de solidarité et d’humanisme. Les appareils sont ensuite vérifiés, les médicaments et consommables médicaux contrôlés avant d’être stockés dans nos entrepôts et envoyés en Syrie. 
 486330a2-ca5f-42f9-b034-b4d6191faaa8.jpg

La deuxième étape consiste à expédier ces convois en Syrie, en passant par la Turquie. Malgré l’urgence de la situation, les obstacles sont nombreux et retardent l’arrivée à destination de ce précieux chargement. La lourdeur de la réglementation administrative et la multiplication des documents requis pour le passage en douane ne sont que les premières contraintes d’une longue liste de contretemps que subissent nos convois durant leur périple. Les blocages à la frontière turque sans raison apparente et/ou le refus des autorités syriennes de délivrer un laissez-passer au chauffeur compliquent le travail de nos équipes.

Lorsque les véhicules parviennent à rentrer en Syrie, ils déposent leur chargement dans nos entrepôts locaux. Nos équipes sur place se chargent alors de répartir le contenu entre nos nombreux établissements de santé et ceux de gérés par nos partenaires en fonction des besoins réels. Les camions sont ensuite envoyés vers leur destination finale. La traversée de la Syrie n’est pas non plus une sinécure. La multiplication des postes frontières a considérablement augmenté les frais d’acheminement et rallonge les délais de livraison. La fermeture de certaines routes, le déplacement des lignes de front, les autorités de contrôles des différentes zones qui varient au gré des pertes et conquêtes des belligérants, l’intensification et la multiplication des zones de combats sont autant de dangers auxquels doivent faire face nos chauffeurs.

e4aae162-9330-49f7-b4c2-0b0489209cad.jpg

Malgré toutes ces difficultés et ces risques l’UOSSM France a acheminé avec succès une quinzaine de convois humanitaires chargés de plusieurs tonnes de médicaments, consommables et matériels médicaux depuis 2011.

Nous remercions tous nos partenaires, associations, cliniques, hôpitaux, médecins pour leur humanisme et leur contribution à notre mission humanitaire. Nous remercions nos équipes et nos bénévoles en France, en Turquie et en Syrie qui travaillent sans relâche et dans des conditions parfois très difficiles pour que ces convois de l’espoir arrivent à destination.

Retrouvez toutes les informations sur nos convois de l'espoir depuis 2011 <

 

 

Vidéos du départ de notre convoi médical du parvis de l'Hôtel de Ville de Paris

le 15 décembre 2016

Le Dr Ziad Alissa, président de l'UOSSM France

La Maire de Paris, Anne Hidalgo 

Sophia Aram, humoriste et comédienne 

https://youtu.be/PnqILMn0rBE

Aïda Touihri, journaliste de télévision

Marina Carrère d'Encausse, médecin et journaliste du magazine de la santé

Zakaria Abdelkafi, photographe à Alep 

Benoît Thevenet, journaliste et animateur du magazine de la santé sur France 5 

Yannick Jadot, candidat à l'élection présidentielle pour EELV

 

 

bouton_JE_FAIS_UN_DON_orange.png

 

Retrouvez nos autres programmes : 

Hôpitaux et trauma

 

 

Les Centres de santé primaire

 

La Formation

 

Soutien psychologique et santé mentale

Showing 1 reaction

  • published this page in Nos actions 2017-06-09 14:03:34 +0200